Blog

Et au fait, pourquoi “QETZAL”?

On nous a souvent posé cette question : “Et à propos, ça vient d’où QETZAL?”. Avec cette consonance hispanique, certains imaginaient déjà que nous étions une marque sud-américaine. Si c’est bien du côté de l'Amérique du Sud et de l'Amérique Centrale qu’il faut chercher l’explication, rien à voir avec ces origines pourtant.

Le Quetzal, oiseau flamboyant

D’abord c’est bien l’oiseau Quetzal qui nous a inspiré. Emblème national du Guatemala, le Quetzal est un oiseau flamboyant qui symbolise la liberté. Les couleurs de son plumage nous ont grandement inspiré alors que nous travaillions à l’univers visuel de la marque. Avec des verts, des rouges, des bleus très lumineux et très contrastés, nous avons imaginé une identité visuelle très forte pour QETZAL. On retrouve ces couleurs dans nos gammes de produits, et notamment dans notre ligne textile COMPETITION, avec des contrastes et des couleurs dynamiques très distinctives. Nous nous sommes également inspirés de la forme des plumes du Quetzal, comme par exemple pour les représentations sur nos tubes de volants.

Connaissez-vous Quetzalcoatl ?

Quetzalcoatl est une divinité Toltèque dont le nom signifie “le serpent à plumes” et qui est associée à la création des hommes. C’est une divinité qui fût vénérée pendant plus de 2000 ans également par les Mayas et les Aztèques, jusqu’à l’arrivée de Hernan Cortes et des Conquistadors en 1519.

Quel rapport avec le badminton allez-vous nous dire ? Eh bien les civilisations de l’époque avaient pris pour habitude de décrire leurs dieux et leurs croyances dans des “Codex”, sorte de grands livres souvent colorés remplis de références mythologiques. L’un d’entre-eux, le Codex Borbonicus, montre en page 13 Quetzalcoatl qui “s’amuse” avec un objet qui ressemble fortement à… un volant ! Il faut savoir qu’à l’époque, les dieux étaient régulièrement associés à des jeux et des rituels. Cette première représentation d’un volant nous a tout de suite frappée, et il n’en fallait pas plus pour que nous validions QETZAL comme le nom de cette nouvelle marque de badminton.

Et pour la petite histoire, le Codex Borbonicus tient son nom du Palais Bourbon, où il est conservé dans la bibliothèque de l’Assemblée Nationale puisqu’il est l'un des trésors nationaux de notre pays.