Blog

Du PVC avec nos raquettes ?

La liste des matières plastiques utilisées par les industriels est très longue. Et parmi les 3 plastiques les plus utilisés au monde, on trouve le très décrié PVC (Polychlorure de Vinyl). Le PVC est composé à 57% de sel de mer et 43% de pétrole, il est donc majoritairement à base organique. Vous allez nous dire « 57% de sel, c’est plutôt écolo ça non ? »... eh bien malheureusement non : le PVC est le plastique le plus polluant de la planète. Lors de sa production, de son utilisation et de sa fin de vie, le PVC dégage tout un tas de produits extrêmement nocifs pour l’environnement. Chargé en phtalates, plomb, cadmium, le PVC contribue aux pluies acides, à la pollution aux dioxines et est classé cancérogène pour l’homme... 

Un plastique largement utilisé

Et pourtant on le retrouve partout, et notamment dans la construction (fenêtres, volets roulant, gaines), les films alimentaires, les revêtements de sols, et même certains jouets. Pourquoi est-il autant utilisé alors même qu’il est toxique, difficilement recyclable et quasiment pas recyclé ? Le PVC a 2 gros avantages : il est très facile à transformer par les industriels, et… c’est le moins cher de tous les plastiques ! Pour vous donner un ordre d’idée, une tonne de PVC coûte moins de 1000€, pendant que d’autres plastiques courants comme le PE et le PP coûtent environ 1300€/T, le polystyrène environ 1400€/T et les autres plastiques plus chers encore.

C’est quoi le rapport avec le badminton ?

Le PVC est malheureusement utilisé assez fréquemment dans le badminton, mais pas forcément où on le pense. C'est une matière très appréciée pour sa souplesse, et c’est logiquement qu'une très grande majorité des housses de raquette sont fabriquées avec ! Ces housses sont fabriquées dans des usines très lointaines, où les émanations de PVC et d'encres chimiques sont moins, ou pas, contrôlées.
 
Arrêtez-nous un peu là-dessus : une housse de raquette intégrale pèse de 150 à 200 grammes alors qu'une raquette pèse en moyenne 85 grammes, dont 10 à 15 grammes de bois pour le manche. Le PVC constitue donc les 2/3 du poids de l'ensemble... Mais on ne va pas y faire très attention, puisque ce n’est « que » la housse.

Stop aux housses en PVC

Une grande majorité de raquettes est livrée avec ces housses en PVC, mais heureusement il existe des alternatives. Donc un conseil : lorsque vous le pouvez, n’hésitez pas à demander à votre shop préféré d'échanger la housse intégrale rigide de votre nouvelle raquette avec une housse souple en tissu, en vérifiant la matière utilisée. Dailleurs il y a toutes les chances que vous n’en ayez pas vraiment besoin dans votre sac, souvent prévu avec un compartiment spécifique. Ceci évidemment en attendant les housses QETZAL en fibres recyclées ;-)